Organismes

Face à Face est un organisme de formation spécialisé dans les techniques de
Vente et de Management, référencé qualité DATADOCK*.


Vous êtes gérant ou salarié ?

En tant qu'entreprise, vous pouvez prétendre à une prise en charge financière
partielle ou totale, de votre O.P.C.A. (Organisme Paritaire Collecteur Agréé)
pour vous former en tant que gérant ou salarié.


Pour connaître le montant de votre prise en charge, contactez-nous !


*Datadocké sous numéro d'enregistrement : 00 70 318.


Logo DataDock

Les OPCAS



Qu'est-ce qu'un OPCA et à quoi sert-il ?

Un OPCA est un "Organisme Paritaire Collecteur Agréé" en charge de collecter les obligations financières des entreprises en matière de formation professionnelle. Il constitue également un interlocuteur privilégié pour les salariés qui souhaitent se former.

L'Organisme Paritaire Collecteur Agréé est chargé de collecter, mutualiser et redistribuer les obligations financières versées par les entreprises au titre de la formation professionnelle. L'argent récolté sert au financement du Droit Individuel à la Formation (DIF)/Compte Personnel de Formation au 1er janvier 2015 (CFP), des périodes de professionnalisation, et du plan de formation de l'entreprise. L'OPCA assure le financement et la gestion administrative des actions de formations mises en œuvre par les entreprises.


Quel fonctionnement ?

Chaque OPCA peut définir des règles de financement qui lui sont propres. En effet, chacun décide de favoriser les priorités des secteurs professionnels qu'il représente. Un OPCA est généralement rattaché à un ou plusieurs secteurs d'activité. Mais un même secteur d'activité peut être géré par plusieurs OPCA.

Les OPACIF sont quant à eux chargés de collecter les fonds et de gérer le Congé Individuel de Formation (CIF) utilisés dans les cas de reconversion ou de formations longues. Le Fongecif, très connu, est un OPACIF implanté dans toutes les régions. Il peut financer les demandes des salariés dans le cadre du CIF, mais également du bilan de compétences ou des actions de VAE.

Datadock



Que dit le « décret qualité » ?

La loi du 5 mars 2014 confie à tous les financeurs de la formation professionnelles la responsabilité du suivi et du contrôle de la qualité des organismes de formation avec lesquels ils travaillent, pour améliorer la transparence de l’offre de formation et favoriser une montée en charge progressive de la qualité des actions de formation.

Son décret d’application du 30 juin 2015 définit les 6 critères qui permettent de juger de la qualité des prestations proposées. Ces critères ont pour vocation d’améliorer la lisibilité de l’offre de formation, d’inciter les prestataires de formation à donner davantage d’informations utiles aux financeurs et aux bénéficiaires, notamment sur les résultats obtenus aux examens et d’accès à l’emploi, et d’accroître la capacité de l’offre de formation à s’adapter aux besoins du public à former.


Comment les financeurs vérifient-ils le respect des critères par les organismes de formation ?

Afin de simplifier la procédure de référencement pour les organismes de formation, les OPCA associés à d’autres financeurs ont arrêté ensemble les indicateurs, accompagnés de leurs éléments de preuve, qui vous permettront de vous inscrire dans le processus de référencement prévu par la loi. Ces 21 indicateurs constituent une base commune, que chaque financeur pourra compléter par ses exigences pour constituer ensuite son propre catalogue de référence. Celui-ci est mis à la disposition des entreprises et des salariés dont ils financent les formations.


Que se passe-t-il pour les organismes non-inscrits dans Datadock ?

Datadock permet aux organismes de formation d’être datadockés c’est –à-dire déclarés référençables par les financeurs de la formation professionnelle continue. Ce sont aux financeurs de prendre ensuite la décision d’inscrire les OF sur leurs catalogues.

Un OF non datadocké est invité à contacter les financeurs avant le démarrage de la formation.

Un OF qui ne travaille pas avec des financeurs peut, comme à son habitude, continuer à s’adresser directement à ses clients via son numéro de déclaration d’activité (NDA).